Les bonnes pratiques pour trouver un bon artisan en ligne

artisan en ligne

Vous envisagez des travaux de construction ou de rénovation et êtes donc à la recherche de l’artisan idéal. Devant le nombre important de spécialistes disponibles sur internet, il devient rapidement difficile de faire un choix judicieux.

Face à ce problème, de nombreuses personnes s’interrogent sur la manière la plus correcte de trouver le bon artisan tout en évitant les pièges qui existent sur le web. Nous vous apportons quelques réponses pour vous accompagner.

Rechercher sur les pages jaunes

Sur les annuaires en ligne, les pages jaunes constituent une formidable base de données qui permet d’accéder aux coordonnées de nombreux artisans intervenant dans des domaines divers. Vous trouverez aisément le menuisier, le maçon, le plombier, le vitrier ou l’électricien dont vous avez besoin en effectuant des recherches.

Il suffit généralement de préciser le profil recherché tout en ajoutant la zone dans laquelle vous habitez pour avoir un nombre important de propositions.

Si les pages jaunes vous apportent des résultats immédiats, il faut reconnaitre que vous ne disposez d’aucune donnée qui vous certifie la bonne réputation de ces professionnels. Il faudra alors effectuer des recherches selon l’entreprise choisie pour lire des éventuelles plaintes ou signes de satisfaction des clients. Il est aussi possible de vérifier les différents travaux effectués avant de demander un devis.

Les moteurs de recherche

La recherche à travers les moteurs tels que Google, Bing ou Yahoo est devenue un réflexe pour de nombreuses personnes. Ces plateformes constituent le moyen le plus rapide pour trouver un artisan dans la zone d’intervention de votre choix. Elles vous afficheront les liens vers les sites de ces professionnels. Il suffira ensuite d’y faire un tour pour vérifier les travaux déjà effectués par la société, mais aussi pour consulter ses références.

 

Les plateformes de demande de devis

Demander les services d’une plateforme de demande de devis constitue également une solution qui pourra vous satisfaire. Les sites proposant ces services sont de plus en plus nombreux. Il est donc conseillé de vous adresser aux plus reconnus – IFABTP -pour éviter les éventuels pièges d’escroquerie. Il est recommandé d’opter pour les structures disposant d’un siège et d’un numéro de téléphone à travers lequel il sera possible de les joindre. Ces plateformes effectuent généralement une enquête à propos des artisans qu’elles proposent pour vérifier leurs qualifications et leur moralité.

Les règles de base

Quel que soit le moyen par lequel vous trouvez votre professionnel, il est important de suivre certaines règles pour éviter les pièges :

  • Choisissez environ trois artisans pour demander leurs devis ;
  • Effectuez une analyse comparative des devis pour vérifier les éventuels écarts de prix ;
  • Demandez des références pour vous assurer de leur qualification.

Il est conseillé avant de rechercher un ouvrier en ligne de se servir du réseau des proches.

Quels recours contre un artisan qui ne finit pas les travaux ?

travaux non finis

Les professionnels sont les mieux placés pour effectuer les différents travaux dont nous avons besoin pour que nos constructions soient bien faites et en bon état. Cependant, il n’est pas rare de constater que l’artisan à qui l’on confie les travaux de notre maison ne les a pas exécutés comme prévu dans le contrat : il n’a pas fini les travaux ! Panique ? Non, la loi oblige le professionnel à livrer un chantier complet selon ce qui a été convenu dans le contrat. Si vous êtes dans une telle situation, vous vous demandez certainement quels sont les recours contre cet artisan. Nous vous invitons à le découvrir dans cet article.

recours artisan

Règlement du litige à l’amiable

C’est la première étape dans une telle situation : il faut essayer de régler le problème à l’amiable. Avant de commencer les travaux, l’artisan et son client ont convenu d’un devis qui fait office de contrat à respecter par les deux. Le maître d’ouvrage peut commencer par envoyer un simple message à l’artisan, message dans lequel il lui rappelle les termes du contrat et son devoir d’achever les travaux. Dans le même temps, le client peut aussi envoyer un courrier de réclamation en recommandé avec accusé de réception. Ce courrier doit rappeler le contrat que l’artisan doit honorer.

La mise en demeure

Si l’artisan ne répond pas aux démarches précédentes, le client doit lui adresser une lettre de mise en demeure d’achever les travaux en lui rappelant les termes du contrat (le devis). Cette procédure est préalable à toute procédure judiciaire. La mise en demeure doit présenter le contrat en entier et préciser les travaux qui restent à faire dans un délai que le maître d’ouvrage détermine.

Les procédures judiciaires

Lorsque les sommes du litige n’atteignent pas 4 000 euros, c’est le tribunal de proximité qu’il faut saisir. Au cas où le montant serait compris entre 4 000 et 10 000 euros, il faut se tourner vers le tribunal d’instance. Enfin, le tribunal de grande instance doit être saisi si la somme du litige dépasse les 10 000 euros. Le client peut donc demander la poursuite des travaux ou l’exécution de ceux-ci par un autre artisan.